La commune de Mirebeau a été construite sur un coteau dominant la plaine mirebalaise. Au moyen-âge, les comtes d’Anjou y construisirent l’un des plus grands châteaux forts de l’Ouest. Protégée par un site patrimonial remarquable, elle a su conserver et mettre en valeur ses nombreux monuments historiques (les vestiges des anciens remparts, le prieuré Saint-André, le couvent des Clarisses, l’église Notre-Dame, le calvaire de Gâtine…)

Ses circuits de découverte invitent les visiteurs de plus en plus nombreux à parcourir les rues chargées d’histoire.

De nombreuses manifestations locales sont organisées sur le territoire tout au long de l’année (Brocantes, festivals, concerts, théâtres, randonnées) et les 70 associations maintiennent le lien entre les habitants et ceux des communes voisines.

La commune dispose de tous les services et équipements pour tous les âges (écoles, garderies, centre socio-culturel, EHPAD, commerces, corps médical…).

Le marché du mercredi et samedi propose des produits locaux variés.

La ville dénombre plus de 300 entreprises sur son territoire dont Marie Surgelés et Sateco parmi les plus gros employeurs.

Mirebeau, commune rurale composée de 2 231 administrés, est située aux croisements de deux axes routiers fréquentés reliant Bressuire à Châtellerault d’une part et Angers à Limoges d’autre part.

Les surfaces agricoles représentent environ 860 hectares et sont destinées essentiellement à la culture des céréales (blé tendre) et desoléagineux (colza et tournesol). Quelques hectares sont consacrés à la vigne pour la production des vins AOC Haut-Poitou.

Par ailleurs, un bâtiment de 5 000 m² permet de trier, stocker, conserver et conditionner la production de 3 500 tonnes d’échalions des onze producteurs locaux (situés dans un rayon de 10 km autour de la commune de Mirebeau). Cela représente la moitié de la production nationale d’échalions aussi appelés « cuisses de poulet du Poitou ».